C’est une expérimentation qui avait débuté en février 2016 sur les routes de 11 départements. La circulation inter-files (CIF) des motos et des scooters est désormais interdites partout en France. Testée d’abord sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central, cette interdiction est donc maintenant étendue à l’ensemble du territoire. En effet, le bilan dressé fin janvier 2021 montre que l’impact sur l’accidentalité des deux-roues motorisés est décevant. Sur les routes concernées par l’expérimentation, le taux d’accidentalité a augmenté quand il a baissé sur les autres routes des départements concernés.

Cette expérimentation a toutefois permis de mettre l’accent sur cette circulation inter-files et ses dangers, préparant peut-être déjà le terrain pour de nouvelles expérimentations.

Concernant les risques encourus pour les deux-roues motorisés qui continueraient à pratiquer cette circulation inter-files, mis à part en terme de sécurité, il n’existe pas, pour l’instant, de sanction spécifique au fait de remonter les files de voitures en motos ou en scooters. Les sanctions habituelles s’appliquent et plusieurs infractions exposent toujours à un retrait de point et une amende forfaitaire : excès de vitesse, dépassement par la droite, circulation sur la bande d’arrêt d’urgence, conduite en dehors de la chaussée ou de la voie normale de circulation, conduite sans distance de sécurité…

Et si vous souhaitez refaire un point sur le code de la route ou une remise à niveau, renseignez-vous sur nos formations post-permis !

Laisser un commentaire